Cercle du bois d'Almati

Un izam depuis le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un izam depuis le désert

Message  Shaliss le 21/5/2016, 13:38

*Shaliss regarde autour d’elle. L’endroit lui paraît idéal pour allumer un feu de camp pour la nuit. Cela fait, elle s’installe à la lueur des flammes et farfouille dans son paquetage. Elle en extrait un petit carnet, un peu froissé, et de quoi écrire*

Woren siloy jin rangers !

Il y a plusieurs cycles déjà, je me suis réveillée sur Silan, la mémoire embrumée. Tout, autour de moi, me semblait familier, pourtant aucun souvenir précis n’émergeait. Je me sentais étrange, sachant à la fois qui j’étais sans pouvoir l’exprimer, ma mémoire se dérobant sans cesse…

Comme tout un chacun sur Silan, je suis allée voir le chef du campement. Il ne semblait pas étonné de me revoir là, toute penaude demandant asile et protection. Il me parlait comme s’il me connaissait de longue date, alors que moi… rien ! Apparemment, de nombreux homins lui arrivaient régulièrement, dans ce même état d’engourdissement mnésique que personne ne parvenait à expliquer, encore moins ceux qui en étaient affectés. Lui parler m’a fait le plus grand bien, j’ai repris confiance et rapidement j’ai eu la conviction que la mémoire me reviendrait peu à peu, si je m’en laissais le temps !

J’avais raison d’être confiante… la mémoire me revient doucement, un peu plus chaque jour, entraînant cependant chaque fois dans son sillage une déferlante d’émotions ! De la tristesse pour tous les disparus qui m’étaient chers, mais aussi de la joie et du bonheur pour tout ceux, également chers à mon cœur, que j’ai pu retrouver !

Il y a quelques cycles, j’ai eu vent du fait que les rangers recrutaient tout homin volontaire et prêt à suivre leur entraînement, ainsi, bien sûr, que leurs préceptes. Bien qu’ils se trouvaient débordés par un afflux continu de réfugiés, ils ont pris la peine de s’occuper de moi et de répondre à mes questions. De mes longues discussions avec eux, de mes réussites successives, plus ou moins aisées, à leurs exercices et autres tâches qu’ils me confiaient pour me jauger et m’entraîner, j’avais la certitude que je pourrais trouver ma place dans leurs rangs. Alors, saison après saison, je m’entraînais sans relâche, aidant au passage et selon mes moyens, de-ci de-là, quelques réfugiés.

Et finalement, c’est avec beaucoup d’émotion et de fierté que j’ai reçu, cet automne, le titre d’aspirant ranger et le cube d’ambre sur lequel sont gravés les préceptes rangers qui sont désormais également les miens !

Comme être ranger n’interdit nullement d’arborer le blason d’une maison dont les aspirations rejoignent les miennes, je recherche des compagnons avec qui partager quelques kaitons ! Et comme la mémoire m'est un peu revenue, et que j'ai reconnu quelques-uns d'entre vous comme étant d'anciennes connaissances, je me suis dis que peut-être votre Cercle serait d'accord pour m’accueillir ?

*Shaliss referme son petit carnet, et le range au fond de son sac. La nuit est tombée. Le feu crépite. Le fond de l’air est doux dans son désert retrouvé. Elle attache sa missive au cou de son izam qu'elle libère en espérant qu'il ne se perde pas en chemin... ou pire*

[HRP]A votre disposition pour toutes vos questions éventuelles !  Wink [/HRP]

Shaliss

Messages : 5
Date d'inscription : 21/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un izam depuis le désert

Message  jennygb le 28/5/2016, 02:32

Bienvenue chez toi, Shaliss Wink
avatar
jennygb

Messages : 124
Date d'inscription : 24/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum